Je regrette (Cent mille signes t. 8) par Jann Marc Rouillan

Je regrette (Cent mille signes t. 8) par Jann Marc Rouillan

Titre de livre: Je regrette (Cent mille signes t. 8)

Auteur: Jann Marc Rouillan

Broché: 128 pages

Date de sortie: August 31, 2018

Éditeur: Agone

Téléchargez ou lisez le livre Je regrette (Cent mille signes t. 8) de Jann Marc Rouillan au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Jann Marc Rouillan avec Je regrette (Cent mille signes t. 8)

« Je regrette d’être emprisonné pour délit d’opinion quand j’ai affirmé durant toute mon existence que seul l’acte donne leur véritable sens aux mots.
Dans les Vers nouveaux, Rimbaud était bien plus explicite : “De rage, sanglots de tout enfer renversant... Industriels, princes, sénats, périssez ! Puissance, justice, histoire, à bas ! ”
J’aurais peut-être dû versifier mon propos ?
Un de ces jours, il me faudra tout de même calculer (en jours de prison) le poids de chacun des mots qui provoqua les foudres de la justice. »

Série d’aveux indéniables et de souvenirs carcéraux, politiques, amoureux, militants, littéraires, cinématographiques, révolutionnaires et enfantins enfin délivrée avec une bonne foi irréprochable par cet ancien membre du groupe Action directe, qui joue avec ce que ses juges attendent de lui. Écrits au printemps 2010 (sur le modèle du Je me souviens de Pérec), alors qu’il venait de passer à Marseille sa première année en semi-liberté depuis vingt ans, ce texte a été revu pour son édition.

Né en 1952 à Auch, Jean-Marc Rouillan a été incarcéré de 1987 à 2011 pour ses activités au sein du groupe Action directe. Il vit aujourd’hui dans le Sud-Ouest de la France. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, il a notamment publié chez Agone Je hais les matins (2015), De Mémoire I, II, III (2007, 2009, 2011), Chroniques carcérales (2008). Dernier livre paru, Dix ans d’Action directe (2018). Voir sa biographie complète sur le blog des éditions Agone.